La force intérieure de l'introverti

Notions clés

Quelles forces pour l'introverti ?

On décrit souvent l'introverti(e) comme une personne réservée, timide, effacée. Dans l'inconscient collectif, l'introversion peut être perçue comme une faiblesse. De ce fait, la personne introvertie peut mal le vivre, se sentir inférieure aux autres, en décalage, avec un bouillonnement intérieur dont elle ne sait que faire. 

Or il n'en est rien ! Bien comprise et acceptée, l'introversion est une force immense et procure une grande indépendance et liberté d'esprit. 

C'est Jung qui a introduit cette notion d'introversion / extraversion : l'introverti va d'abord chercher ses réponses et ses ressources à l'intérieur de lui-même là ou l'extraverti les cherchera à l'extérieur. 

Pourquoi cette définition est liée à la notion d'indépendance ? Car la personnalité introvertie saura toujours puiser sa force directement à la vraie source, c'est-à-dire en elle. Peu importe ce qui se passe à l'extérieur. 

L'introverti a besoin de calme et de paix. En lui, il puise ses ressources, il dessine son monde intérieur, il se laisse aller à de nombreuses réflexions sur des choses profondes et intenses. Il n'a pas besoin du tumulte extérieur ou s'y connecte seulement si ces connexions sont intenses et lui apportent quelque chose de significatif. En échange, il offre au monde sa grande empathie, son écoute et la profondeur de ses réflexions. Pas de fioritures chez les introvertis !

L'introverti est connecté à ses besoins et ses ressentis. Il est à l'écoute et saura trouver des clés d'apaisement personnelles. Ce sont aussi des tempéraments très réfléchis et créatifs, qui sauront trouver toute leur place dans un environnement sain et bienveillant. 

L'introverti n'est pas du tout un timide comme on l'associe souvent. Ces deux notions sont totalement différentes. La timidité est une peur (du regard de l'autre, du jugement, du rejet, etc.) qui met la personne en retrait, en sentiment d'infériorité. L'introversion est un tempérament où la personne va d'abord chercher son ressourcement à l'intérieur, avant d'agir face au monde. 

L'introverti avance tout aussi bien dans la vie que l'extraverti, mais avec mesure et réflexion. Avec profondeur et sans précipitation. Dans une énergie intériorisée. Doucement mais sûrement !

Alors, percevez-vous toujours votre tempérament introverti comme une faiblesse ? 

 

Quelles questions à se poser ?

Il est à noter que nous ne sommes pas soit l'un, soit l'autre. Il est plutôt question de tempérament dominant. Demandez-vous simplement dans quel contexte, vous sentez-vous rechargé(e) en énergie ? Seul(e), dans un contexte plutôt calme et apaisant ? Ou entouré(e) de monde, dans un contexte plutôt effervescent ? 

Les deux sont tout à fait justes s'ils vous procurent plaisir et bien-être et cette question toute simple permet d'avoir un bon élément de réponse sur votre tempérament dominant. 

 

Personnalité à dominante introvertie, prenez-vous le temps alors de vous recharger dans le calme et le retrait ?  Prenez-vous en compte vos besoins spécifiques dans votre environnement, votre quotidien ? 

 

Si vous souhaitez en discuter et prendre conscience de votre force intérieure et de vos besoins, en tant que personnalité introvertie, je suis à votre disposition ! 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion