Les saisons intérieures

Contes, symboliques et citations

''Vivre, c'est changer. 

Voila ce que les saisons nous enseignent.''

Paulo Coelho

Les saisons tournent invariablement

Les saisons tournent. Invariablement. Chaque saison a sa place, son but, ses objectifs. Chaque passage de saison aussi et ils ne sont jamais remis en question. Nous savons qu'ils arrivent systématiquement et font passer la nature d'un état à un autre. Invariablement. Quand tout est mort en hiver, quand tout se dépouille, se rétracte et retourne à la terre, il ne vient à l'idée de personne de se dire que cela ne bougera plus, que l'hiver sera éternel.

Tout le monde sait qu'après l'hiver, vient le printemps et ses bourgeons de fleurs, sa lumière et son retour à la vie. Vient l'extériorisation de tout ce qui avait été intériorisé. Et ainsi de suite. Invariablement. Il est totalement admis que la nature est en perpétuel mouvement et respecte un rythme de quatre saisons qui ont chacune leur place et leur utilité dans le grand cycle de la vie. 

Il est important de comprendre que ces saisons s'expriment également en nous. Si vous prenez le temps d'y réfléchir, vous remarquerez que vous êtes également fait de cycles qui alternent repli sur soi, intériorisation, passivité et activité, extériorisation, nouveauté. Vous vous rendrez compte que votre rythme est toujours en mouvement : que l'énergie basse finit par remonter et que l'énergie haute finit par retomber.  Comprendre ce lien permet de mieux accepter ses rythmes et les périodes d'énergie basse, souvent mal vécues.

En effet, souvent, quand l'hiver s'exprime en nous, nous avons l'impression que le printemps ne viendra plus jamais, que nous resterons bloqué dans cette sensation de vide intérieur, qui peut être lasse et déprimante, avec l'impression que plus rien de joyeux et nouveau ne jaillira. Pourquoi remettre en question en soi ce qui n'est jamais remis en question dans la nature ?  C'est la même chose pourtant. Après l'hiver, vient le printemps.

Chaque saison a son utilité. À quoi sert l'hiver ?

Il est tout aussi intéressant de réfléchir à l'utilité de l'hiver et d'en faire un parallèle avec votre état intérieur. 

A quoi sert l'hiver ?

  • À mettre au repos la nature, qui a bien travaillé jusque-là et qui mérite une pause. Valable pour vous aussi !
  • À faire tomber de la nature ce qui n'a plus de raison d'être. Le rendre à la terre mère et faire de la place pour accueillir du renouveau.  Valable pour vous aussi !
  • À laisser la terre se préparer justement au renouveau. De tout ce qui est enfoui en elle et qu'on ne voit pas, renaîtra de nouvelles pousses, colorées et vives, qui viendront sublimer le printemps. Etre figé au dehors ne signifie pas qu'il ne se prépare rien en dedans ... bien au contraire. Valable pour vous aussi !

Prenez le temps de réfléchir à ces idées, connectez vous à l'hiver (par exemple lors d'une balade en pleine foret en ce moment) et ressentez cette saison en vous, ce qu'elle vous apporte, ce qu'elle vous permet de réaliser, ce qu'elle vous permet de préparer.

Au lieu de le subir, exploitez ce temps d'intériorisation et de ralentissement : privilégiez les activités coocooning, introspectives, créatives. Prévoyez des temps où vous serez seul(e) et au calme, pour vous recharger et laisser vos idées et envies émerger. Respectez vos besoins du moment en ralentissant votre train de vie et en prenant soin de vous, en répondant moins aux sollicitations extérieures.

Profitez de votre hiver intérieur !

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion