Savez-vous respirer ?

Notions clés

Faites ce petit exercice :

Une main sur le ventre, l'autre sur le thorax, fermez les yeux. Et inspirez profondément, comme si vous preniez un grand bol d'air de montagne. Puis expirez. 

Quelle main a bougé pendant votre respiration ? Probablement celle posée sur votre thorax. 

Et la main posée sur le ventre ? Elle est surement restée désespérément figée ! Ou alors elle est rentrée dans le ventre à l'inspiration et a été poussée par le ventre à l'expiration. En fait, tout le contraire d'une vraie respiration !

Rassurez-vous, même si ce n'est pas la bonne manière de respirer, c'est le cas de la plupart des personnes. 

La ''vraie'' respiration

Une vraie inspiration profonde envoie de l'air d'abord dans le ventre qui se gonfle, puis dans les poumons qui se gonflent, enfin au niveau des épaules qui montent. L'expiration qui suit sort l'air d'abord des épaules qui retombent, puis des poumons qui se vident, enfin du ventre qui se rentre. 

A l'inspiration, on gonfle :

1) le ventre - 2) les poumons - 3) les épaules

A l'expiration, on vide :

1) les épaules - 2) les poumons - 3) le ventre. 

Imaginez une bouteille que l'on remplit d'eau. L'eau remplit d'abord le fond de la bouteille, puis le milieu, enfin le haut de la bouteille. C'est le même principe. 

Si vous testez cette respiration, cela pourra vous sembler complexe voire contre nature. 

Et pourtant, nous arrivons au monde avec cette respiration naturelle. Celle qui envoie l'air jusque dans le ventre. Celle qui permet à tous les organes d'être dans leur mouvement naturel et à toutes les cellules d'être oxygénées correctement.

Puis en grandissant, nous oublions cette respiration pour quelque chose de plus saccadé, de plus superficiel. On respire avec le thorax seulement, que l'on gonfle trop peu. Nous n'avons plus le temps, notre corps s'est raidi, le mental a pris le dessus. 

L'importance de la respiration naturelle

La vraie respiration engage 3 étages du haut du corps, en partant du ventre jusque dans les épaules. C'est la première pratique de relaxation que je propose aux personnes que j'accompagne. 

Biologiquement, c'est son trajet naturel qui permet à l'oxygène de se diffuser partout où elle doit être diffusée. Elle permet au diaphragme et aux organes digestifs de se détendre, dans un mouvement de bercement calmant. Elle permet au thorax et aux épaules de s'ouvrir complètement et libère les tensions souvent présentes dans ces zones-là. 

Émotionnellement, le ventre étant le centre des émotions, ce bercement libère les émotions bloquées ici et les apaise. Cette respiration réduit significativement le stress, et permet au corps de se centrer dans l'ici et maintenant, grande source d'apaisement. 

Énergétiquement, l'air que l'on respire signifie le souffle de vie. Dans son parcours, ce souffle de vie passe par plusieurs chakras vitaux et les purifie.

Une pratique régulière de cette respiration toute simple permet une amélioration de la santé et de la qualité de vie à tous les niveaux. 

Maintenant que vous en savez plus, refaites cet exercice de la bonne façon : prenez la position la plus confortable pour vous et fermez les yeux. Posez une main sur votre ventre et l'autre sur votre thorax.

Puis inspirez profondément en gonflant 1) le ventre 2) les poumons 3) les épaules

Puis expirez tout doucement par la bouche en vidant 1) les épaules 2) les poumons 3) le ventre

Faites cette respiration 3 fois de suite chaque jour, augmentez la fréquence progressivement, pratiquez-la avant ou pendant un moment de stress et notez les effets qu'elle vous fait. Vous devriez être surpris !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.